Renseignements généraux

La tanche est un poisson envahissant originaire de l’Europe et de l’Asie de l’Ouest. Elle a été introduite aux États-Unis à la fin du XIXe siècle comme poisson de consommation et poisson de sport. La tanche a été amenée illégalement dans une exploitation aquacole du Québec en 1986 et s’est échappée dans la rivière Richelieu, un affluent du fleuve Saint-Laurent. Le poisson pourrait entrer dans les eaux ontariennes s’il se propageait jusqu’au fleuve Saint-Laurent, ou pourrait se propager à partir du bassin hydrographique du fleuve Mississippi à travers les Grands Lacs. On pourrait également le confondre avec certaines espèces de poisson-appât et l’amener en Ontario comme appât vivant. La tanche préfère les lacs et les eaux lentes bordées d’une végétation abondantes et qui ont un fond vaseux. Poisson se nourrissant sur le fond, cette espèce se nourrit de mollusques et crustacés comme les escargots, et de larves d’insectes. La tanche peut vivre dans une eau pauvre en oxygène, dont la température peut aller de 0 °C à 24 °C.

Aire de répartition

On n’a pas encore établi la présence de la tanche en Ontario. Au Canada, le poisson se trouve uniquement dans le bassin hydrographique de la rivière Columbia en Colombie-Britannique et dans la rivière Richelieu au Québec. Sa présence est bien établie aux États-Unis, en particulier dans le bassin hydrographique du fleuve Mississippi.

Répercussions

Les scientifiques n’ont pas étudié les effets de la tanche sur les espèces indigènes au Canada, mais son comportement peut nuire aux espèces indigènes et à la qualité de l’eau.

  • La tanche rivalise avec les vairons, les barbotes et les catostomidés indigènes pour la nourriture et consomme de grandes quantités d’escargots et de larves d’insectes.
  • En consommant de grandes quantités d’escargots, qui se nourrissent d’algues, la tanche peut contribuer aux efflorescences algales.
  • Le comportement trophique agressif de la tanche remet les sédiments en suspension, ce qui trouble l’eau.

Comment identifier la tanche

  • La tanche mesure généralement entre 20 et 25 cm de longueur, et son corps est trapu, mais mince.
  • Le corps est de couleur olive foncé à brun roux clair sur le dos, et vire au blanc ou au bronze sur le ventre. Le poisson a un œil rouge-orange vif.
  • La bouche forme l’extrémité avant de la tête (ce que l’on appelle une bouche « terminale ») et comporte une seule moustache (appelée barbillon) qui pend de chaque coin de la bouche.
  • Les nageoires sont foncées et arrondies, sans épines.
  • Les écailles sont petites et ancrées dans une peau épaisse.

La tanche ressemble à d’autres membres indigènes et introduits de la famille des Cyprinidés, mais il s’agit de la seule espèce à avoir un corps trapu et de petites écailles, ainsi qu’un seul barbillon de chaque côté de la bouche.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier la tanche et à prévenir la propagation de cette espèce non recherchée.
  • N’achetez jamais de tanche et ne l’utilisez pas comme appât. L’utilisation de la tanche comme appât est illégale.
  • Ne mettez pas de poissons vivants dans les lacs, les rivières ou les cours d’eau de l’Ontario. Retournez les poissons d’aquarium dont vous ne voulez plus à une animalerie ou faites-en don à une école locale.
  • Si vous avez des informations au sujet de l’importation, de la distribution ou de la vente illégales de tanche, signalez-les immédiatement en appelant la ligne de signalement du MRNF au numéro sans frais 1-877-847-7667 à n’importe quel moment, ou prenez contact avec le bureau régional du ministère des Richesses naturelles et des Forêts pendant les heures normales d’ouverture. Vous pouvez également appeler Échec au crime sous le couvert de l’anonymat en composant le numéro 1-800-222-8477.
  • Si vous trouvez une tanche ou d’autres espèces envahissantes dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance téléphonique sans frais sur les espèces envahissantes au numéro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Fichiers de ressources

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2012). Tanche. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête d’Alan Butterworth