Renseignements généraux

La palourde asiatique est un bivalve d’eau douce non indigène qui s’est dispersé dans les lacs, les cours d’eau et les rivières de l’Amérique du Nord. Originaire de l’Asie du Sud-Est, elle est réputée être l’espèce aquatique envahissante la plus répandue au monde. On pense qu’elle a été amenée en Amérique du Nord comme source de nourriture et qu’elle a par la suite été rejetée dans les voies navigables. La palourde asiatique se vend encore comme appât, comme produit de consommation humaine et dans le commerce des espèces destinées aux aquariums.

Aire de répartition

La palourde asiatique est originaire de l’Asie du Sud-Est, ainsi que de l’Australie, de l’Afrique, de l’Indonésie et de la Turquie. On la trouve dans 40 États américains, y compris trois des Grands Lacs, à savoir le lac Érié, le lac Michigan et le lac Supérieur, ainsi que dans la rivière Sainte-Claire. La palourde asiatique peut s’observer dans d’autres provinces du Canada, sur l’île de Vancouver et du côté québécois du fleuve Saint-Laurent.

Répercussions de la palourde asiatique

  • Cette espèce se reproduit rapidement, et sa densité peut vite atteindre 10 000 individus par mètre carré.
  • Elle peut s’auto-féconder.
  • Elle est rapidement propagée par l’être humain par l’intermédiaire de l’empoissonnement et des appâts.
  • Elle rivalise avec les espèces indigènes pour l’habitat et la nourriture.
  • Elle cause des dégâts de millions de dollars aux tuyaux de prise d’eau utilisés dans les industries de l’électricité et de l’eau.
  • Elle modifie les chaînes alimentaires et réduit la biodiversité.

Comment identifier la palourde asiatique

La palourde asiatique est semblable aux sphaeriidés ou aux pisidies indigènes et introduits, mais on peut l’identifier grâce aux caractéristiques suivantes :

  • Sa coquille est en forme de triangle ovale et petite, faisant moins de 25 mm et dépassant rarement 50 mm de longueur.
  • La coquille est vert clair et brune et présente des arêtes.
  • Des dents latérales très découpées se voient à la loupe.
  • Son pied musclé lui permet de se déplacer.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier la palourde asiatique et à prévenir la propagation de cette espèce.
  • Inspectez votre bateau, votre remorque et votre équipement après chaque utilisation. Éliminez toutes les plantes, tous les animaux et toute la boue avant de passer à un autre plan d’eau.
  • Ne lâchez pas de poissons vivants dans les lacs ou les rivières de l’Ontario.
  • Videz l’eau des viviers et des moteurs sur la terre ferme.
  • Rincez tout équipement récréatif avec de l’eau chaude (50 °C/122 °F) à haute pression OU laissez-le sécher pendant au moins cinq jours ensoleillés.
  • Si vous trouvez une palourde asiatique ou d’autres espèces envahissantes dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance téléphonique sans frais sur les espèces envahissantes au numéro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2012). Palourde asiatique. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête de Noel Burkhead