La flétrissure du chêne est un agent pathogène fongique (Ceratocystis fagacearum) qui tue chaque année des milliers de chênes dans les forêts et les terres boisées d’Amérique du Nord. Le champignon peut se propager des arbres infectés aux arbres sains par les racines souterraines et par deux groupes d’insectes : les coléoptères suceurs de sève et les coléoptères mangeurs d’écorce. Toutes les espèces de chêne rouge sont très réceptives à la flétrissure du chêne, notamment le chêne rouge d’Amérique (Quercus rubra), le chêne ellipsoïdal (Quercus ellipoidalis) et le chêne écarlate (Quercus falcata). Les tapis fongiques présents sur les arbres infectés sont transférés au corps des coléoptères pendant qu’ils se nourrissent, puis transportés vers d’autres arbres.

Aire de répartition

La flétrissure du chêne a été signalée dans tout le nord-ouest des États-Unis, le long de la région des Grands Lacs et dans le sud-ouest aussi loin que le Texas. Cet agent pathogène n’est pas présent au Canada; par conséquent, l’Agence canadienne d’inspection des aliments réglemente l’importation des matériaux en chêne.

Répercussions de la flétrissure du chêne

  • Une fois qu’un arbre est infecté, la maladie peut évoluer rapidement; certains arbres meurent dans l’année.
  • La maladie élimine des populations de chênes importantes sur le plan écologique pour la stabilisation des pentes, la limitation de l’érosion du sol et la réduction de la pollution atmosphérique.
  • Les glands des chênes sont une denrée précieuse pour les espèces sauvages.
  • La mortalité des arbres a diminué la valeur économique des produits du chêne.

Comment identifier les symptômes de la flétrissure du chêne

  • Les feuilles du chêne rouge changent de couleur et se flétrissent très rapidement.
  • Les feuilles commencent à changer de couleur dans la partie supérieure de la couronne et virent au bronze à mesure de l’évolution de la maladie.
  • Le chêne blanc réagit plus lentement à la maladie que le chêne rouge, et meurt généralement une branche à la fois. Le changement de couleur et le flétrissement des feuilles du chêne blanc sont similaires à ceux du chêne rouge.
  • Le champignon se trouve sous l’écorce des arbres infectés ou mourant sous forme de tapis gris ou brun roux.

Chaque cas de flétrissure du chêne est différent, et les symptômes varient d’un arbre à l’autre et ne sont pas toujours visibles.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier correctement les signes et les symptômes de la flétrissure du chêne.

Autres ressources

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2012). Flétrissure du chêne. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête de Paul A. Mistretta, USDA Forest Service, Bugwood.org