Ce que fait l’Ontario

Pour empêcher cette espèce envahissante non recherchée d’arriver dans la province, l’Ontario a réglementé la crevette tueuse comme espèce interdite en vertu de la Loi sur les espèces envahissantes. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Loi sur les espèces envahissantes et ses règlements, veuillez consulter le site https://www.ontario.ca/fr/page/les-especes-envahissantes-en-ontario.

Renseignements généraux

Comme son nom commun l’indique, la crevette tueuse est un invertébré aquatique particulièrement vicieux et destructif qui peut attaquer et tuer les invertébrés indigènes de plus grande taille qu’elle, et même les petits poissons. En outre, on sait que cette espèce tue ou blesse ses proies sans les consommer. La crevette tueuse est une espèce qui s’adapte très bien et peut tolérer une grande fourchette de températures allant de 0 à 30 °C et une grande plage de salinité allant des eaux douces aux eaux saumâtres. Elle préfère les eaux lentes des lacs, des rivières et des canaux, et peut coloniser n’importe quel type de surface à fond dur. La crevette tueuse s’est propagée rapidement dans toute l’Europe, où on la considère comme l’une des espèces envahissantes les plus nuisibles.

Aire de répartition

La crevette tueuse est originaire de la région ponto-caspienne de l’Europe orientale. Toutefois, à la suite de la construction de canaux et de liaisons entre les voies navigables pour les besoins de la navigation, l’espèce s’est rapidement propagée dans toute l’Europe occidentale. À l’heure actuelle, elle a réussi à colonier la plupart des plans d’eau intérieurs de l’Europe. Elle est arrivée au Royaume-Uni, malgré l’utilisation de mesures de contrôle de biosécurité préventives et d’évaluations des risques. La propagation de cette espèce est probablement facilitée par l’activité humaine, comme la navigation de plaisance, la navigation commerciale et la pêche à la ligne, car la crevette tueuse peut être transportée dans l’eau de ballast et se fixer aux navires et à l’équipement. On n’a pas encore établi la présence de la crevette tueuse en Amérique du Nord.

Répercussions de la crevette tueuse

La crevette tueuse peut avoir de nombreux effets négatifs sur l’environnement qu’elle envahit. En raison de son comportement prédateur agressif, elle peut supplanter les espèces indigènes, ce qui peut mener à leur disparition et réduire ainsi la biodiversité. La crevette tueuse peut également s’attaquer à de plus petits poissons à certains stades biologiques, comme les œufs, les larves et les juvéniles, ce qui peut entraîner des changements dans tout le réseau trophique et nuire aux populations des espèces de poisson indigènes. La crevette tueuse peut également véhiculer plusieurs parasites nuisibles pour les autres crustacés indigènes, les poissons et les oiseaux.

Comment identifier la crevette tueuse

  • La crevette tueuse est un invertébré d’eau douce de taille relativement grande, dont la longueur totale du corps peut atteindre 30 mm (soit 3 cm).
  • Elle est incurvée, semi-transparente et composée de la tête, du thorax et de l’abdomen.
  • La crevette tueuse a deux paires d’antennes et des mâchoires relativement importantes, et peut être rayée ou de couleur unie.
  • Le thorax est formé de 7 sections, qui sont chacune associées à une paire de pattes locomotrices.
    • Les deux premières paires de pattes contribuent à la préhension de la nourriture.
    • Les quatre premières paires de pattes se meuvent vers le bas et vers l’avant.
    • Les trois dernières paires de pattes se meuvent vers le bas et vers l’arrière.
  • L’abdomen est subdivisé en trois segments, qui sont chacun associés à une paire de membres de natation.
  • Une queue en éventail termine l’abdomen.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier la crevette tueuse et à prévenir l’introduction ou la propagation de cette espèce non recherchée.
  • Ne conservez jamais de crevette tueuse et n’en achetez jamais. Il est illégal de posséder ou d’utiliser une crevette tueuse comme appât ou à d’autres fins.
  • Inspectez votre bateau, votre remorque et votre équipement après chaque utilisation. Éliminez toutes les plantes, tous les animaux et toute la boue avant de passer à un autre plan d’eau.
  • Videz l’eau du moteur, du vivier, de la cale et des caissons sur la terre ferme.
  • Rincez tout équipement récréatif avec de l’eau chaude (> 50 oC) ou à haute pression (> 250 lb/po²) OU laissez-le sécher au soleil pendant au moins cinq jours.
  • Si vous avez des informations au sujet de l’importation, de la distribution ou de la vente illégales de crevettes tueuses, signalez-les immédiatement en appelant la ligne de signalement du MRNF au numéro 1-877-847-7667. Vous pouvez également appeler Échec au crime sous le couvert de l’anonymat en composant le numéro 1-800-222-8477.
  • Si vous trouvez une crevette tueuse ou d’autres espèces envahissantes dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance téléphonique sans frais sur les espèces envahissantes au numéro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de la FCPO/du MRNFO. (2016). Crevette tueuse. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.