Renseignements généraux

Les chèvrefeuilles envahissants sont des arbustes herbacés originaires de la Corée, du Japon et de la Chine. À la fin des années 1800, le chèvrefeuille de Maack a été introduit en Amérique du Nord à l’Arboretum du Dominion à Ottawa et au Jardin botanique de New York en raison de ses fleurs attrayantes. Par la suite, on l’a utilisé comme plante ornementale, comme couvert pour la faune et comme moyen de prévention de l’érosion du sol. Les chèvrefeuilles envahissants se rencontrent fréquemment dans les terres stériles, les plaintes inondables, à l’orée des forêts et sur les bords des chemins. Leurs feuilles poussent plus tôt que celle des espèces indigènes et restent plus longtemps sur la plante à l’automne. Les oiseaux mangent leurs graines, ce qui permet leur dissémination sur de longues distances.

Aire de répartition

Le chèvrefeuille de Maack, le chèvrefeuille de Morrow et le chèvrefeuille de Tartarie se trouvent dans tout l’est et le centre des États-Unis, ainsi qu’au Canada. Aux États-Unis, ils sont présents dans les États du nord-est et s’étendent au sud jusqu’au Tennessee et en Caroline du Nord. En Ontario, les populations ont principalement été signalées au centre et à l’est de la province.

Répercussions des chèvrefeuilles envahissants

  • Ils envahissent rapidement une zone et supplantent les espèces végétales en formant des touffes denses.
  • Ils réduisent la luminosité et les nutriments disponibles pour les plantes avoisinantes.
  • Ils produisent des substances chimiques toxiques qui empêchent les autres plantes de pousser dans la zone.
  • Les fruits ne donnent pas aux oiseaux migrateurs les nutriments dont ils ont besoin pour les longs vols, contrairement aux espèces végétales indigènes.
  • Ils attirent davantage de pollinisateurs, ce qui réduit la quantité de graines produites par les espèces indigènes.

Comment identifier les chèvrefeuilles envahissants

Il est facile de confondre les dièrevilles chèvrefeuilles exotiques avec les dièrevilles chèvrefeuilles indigènes. En général, les dièrevilles chèvrefeuilles indigènes ont des tiges solides, contrairement aux dièrevilles chèvrefeuilles exotiques. Consultez le tableau ci-dessous pour identifier le chèvrefeuille de Maack, le chèvrefeuille de Morrow ou le chèvrefeuille de Tartarie.

ENVAHISSANTES

Chèvrefeuille de Maack – Leslie J. Mehrhoff, Université du Connecticut, Bugwood.org
Chèvrefeuille de Maack (Lonicera maackii)
Details
  • Cet arbuste à feuilles caduques à plusieurs tiges peut atteindre 6 m de hauteur.
  • Ses feuilles ovées sont opposées.
  • Elle a des tiges creuses.
  • Elle produit des fleurs blanches qui virent au jaune.
  • Ses baies sont rouges.

ENVAHISSANTES

Chèvrefeuille de Morrow – Leslie J. Mehrhoff, Université du Connecticut, Bugwood.org
Chèvrefeuille de Morrow (Lonicera morrowii)
Details
  • Cet arbuste à feuilles caduques à plusieurs tiges peut atteindre 2,5 m de hauteur.
  • Ses feuilles oblongues sont opposées.
  • Elle a des tiges creuses.
  • Elle produit des fleurs blanches qui virent au jaune.
  • Ses baies sont rouges.

ENVAHISSANTES

Chèvrefeuille de Tartarie – PatrickBreen, Université d’État de l’Oregon, Bugwood.org
Chèvrefeuille de Tartarie (Lonicera tatarica)
Details
  • Cet arbuste à feuilles caduques à plusieurs tiges peut atteindre 5 m de hauteur.
  • Ses feuilles opposées sont en forme d’œuf.
  • Elle a des tiges creuses.
  • Elle produit des fleurs blanches à rose foncé.
  • Ses baies sont rouges.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier correctement les chèvrefeuilles envahissants comme le chèvrefeuille de Maack, le chèvrefeuille de Morrow et le chèvrefeuille de Tartarie, et à gérer ces plantes envahissantes avec efficacité sur votre propriété.
  • Éviter d’utiliser les plantes envahissantes dans les jardins et l’aménagement paysager.
  • Achetez des plantes indigènes ou non envahissantes auprès de jardineries de bonne réputation. Consultez Choisis-moi plutôt : De magnifiques plantes non envahissantes pour votre jardin.
  • Lorsqu’une plante envahissante est en fleur, coupez les sommités fleuries et mettez-les dans un sac en plastique pour empêcher la plante de monter en graine. Ne jetez pas les plantes envahissantes sur le tas de compost; jetez-les aux ordures ménagères.
  • Apprenez à gérer les chèvrefeuilles envahissants avec efficacité sur votre propriété. Le guide des pratiques exemplaires de gestion des chèvrefeuilles envahissants (Best Management Practices for Invasive Honeysuckles, en anglais seulement) décrit les pratiques de suppression les plus efficaces et les plus respectueuses de l’environnement pour cette espèce.
  • Pendant les randonnées, réduisez la dispersion des plantes envahissantes et de leurs graines en restant sur les sentiers et en gardant les animaux familiers en laisse.
  • Si vous trouvez des chèvrefeuilles envahissants ou d’autres espèces envahissantes dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance téléphonique sans frais sur les espèces envahissantes au numéro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Fichiers de ressources

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2012). Chèvrefeuilles envahissants. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête de Hayley Anderson