Le saviez-vous?

De nombreux pêcheurs à la ligne utilisent des appâts vivants, comme les vairons et les écrevisses. Même si ces types d’appâts peuvent vous aider à attraper un gros poisson, l’utilisation de certaines espèces d’appâts est interdite, car il s’agit de poissons de sport, d’espèces en voie de disparition ou d’espèces envahissantes. Vous pouvez utiliser des écrevisses comme appâts, mais seulement celles que vous avez pêchées dans le même plan d’eau. Il vous est interdit de les transporter par voie terrestre. Les lombrics font d’excellents appâts, MAIS ils ne sont pas originaires de l’Ontario et peuvent gravement nuire aux écosystèmes forestiers de la province. Les pêcheurs à la ligne qui utilisent des lombrics comme appâts sont encouragés à les réutiliser ou à se débarrasser de ceux dont ils ne veulent plus à la poubelle, pour éviter d’introduire des lombrics dans un nouveau milieu.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier les espèces envahissantes qui représentent une menace pour l’Ontario.
  • Utilisez des appâts locaux. Il est illégal d’utiliser le rotengle, le gobie de la mer Noire, le gobie à taches noires et la grémille comme appât.
  • Débarrassez-vous de vos appâts à une distance minimale du rivage de 30 m. Il est illégal de jeter vos appâts ou de vider le contenu de votre seau à appâts à proximité de l’eau.
  • Si vous pensez avoir vu une espèce envahissante dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance téléphonique sans frais sur les espèces envahissantes au numéro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Passez à l’action!