La maladie hollandaise de l’orme est causée par un champignon (Ophiostoma ulmi) qui a tué les ormes indigènes en Amérique du Nord. La maladie est propagée à la fois par le scolyte de l’orme (Hylurogopinus rufipes) et par le scolyte européen de l’orme introduit (scolytus multistriatus). Les coléoptères indigènes et introduits creusent des galeries dans l’écorce des arbres, ce qui permet au champignon (Ophiostoma ulmi) de coloniser les galeries. Au printemps, lorsque les coléoptères sortent des arbres, les spores fongiques sont transférées au corps des coléoptères et introduites sur de nouveaux arbres lorsque les coléoptères se nourrissent des branches. Le champignon peut également se propager par le système racinaire aux arbres adjacents et par le transport du bois de chauffage ou des rondins d’orme.

Aire de répartition

La maladie hollandaise de l’orme se trouve dans l’ensemble des États-Unis, ainsi qu’au Canada. Au Canada, elle s’est établie dans toutes les provinces, à l’exception de la Colombie-Britannique et de l’Alberta. Dans le nord et l’est de l’Ontario, la présence de la maladie est dispersée, mais dans le sud de l’Ontario, la majorité des ormes ont été pratiquement éliminés.

Répercussions de la maladie hollandaise de l’orme

  • Cette maladie est associé à un taux de mortalité élevé, car elle se propage rapidement et tue les arbres en peu de temps.
  • La maladie fongique attaque le réseau de circulation de l’eau à l’intérieur de l’arbre et l’obstrue.
  • Tous les ormes indigènes sont hautement réceptifs, ce qui entraîne une perte des arbres urbains communs.

Comment identifier les symptômes de la maladie hollandaise de l’orme

  • Les symptômes commence à apparaître en juin et au début juillet.
  • Les feuilles se flétrissent et se recroquevillent, virant au jaune et au brun pendant l’été.
  • Les branches commencent à perdre leurs feuilles et leurs tiges, puis meurent.
  • Une coloration anormale brune se remarque du côté de l’arbre où l’écorce est pelée.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier correctement les signes et les symptômes de la maladie hollandaise de l’orme.
  • Ne transportez jamais du bois d’orme ou des produits du bois qui contiennent de l’écorce vers de nouveaux milieux.
  • Achetez le bois de chauffage localement lorsque vous voyagez ou faites du camping. Ne ramenez jamais le bois inutilisé à la maison.
  • Si vous plantez des ormes, achetez-les auprès d’une source locale et fiable.

Autres ressources

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2012). Maladie hollandaise de l’orme. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête de Paul Bachi, Centre de recherche et d’enseignement de l’Université du Kentucky, Bugwood.org