Renseignements généraux

La jacinthe d’eau est une plante aquatique flottante de la famille des Pontéderiacées (Pontederiaceae) importée en Amérique du Nord en 1884 en vue d’une exposition à la Nouvelle-Orléans. Les nouvelles introductions découlent probablement d’une élimination incorrecte de plantes d’étang ou du débordement des étangs dans des plans d’eau adjacents à la suite de fortes précipitations. La jacinthe d’eau peut s’acheter facilement comme plante ornementale pour les étangs ou les jardins d’eau en Ontario, où cette espèce n’est pas réglementée. Les populations naturalisées ont eu des répercussions écologiques, économiques et récréatives généralisées.

Aire de répartition

La jacinthe d’eau est originaire du bassin du Haut-Amazone en Amérique du Sud, mais son aire de répartition s’étend désormais dans les régions tropicales et subtropicales du monde. Les populations se trouvent généralement dans les climats plus chauds du sud des États-Unis, autour du golfe du Mexique et de la Californie, mais ont également été signalées dans de nombreux États du Nord et dans certains endroits isolés en Ontario (comté d’Essex). On suppose qu’elle ne passe pas l’hiver et ne se naturalise pas dans ces régions, en raison du climat froid.

Répercussions de la jacinthe d’eau

Lorsque les conditions sont propices, la jacinthe d’eau pousse rapidement et se propage sur de très grandes superficies en un court laps de temps, et forme des tapis denses flottants d’un seul bloc qui peuvent atteindre 2 m d’épaisseur. Ces caractéristiques peuvent entraîner les répercussions suivantes :

  • L’espèce évince les espèces indigènes ou rivalise avec elles pour l’espace, la lumière et les nutriments.
  • La teneur réduite de l’eau en oxygène sous les tapis de jacinthe d’eau peut modifier la composition des communautés d’invertébrés et de poissons. Cette réduction s’explique par le fait que les épais tapis de jacinthe d’eau bloquent l’interface entre l’air et l’eau.
  • L’espèce ralentit le débit d’eau, obstrue les canaux d’irrigation et cause des retards dans les centrales hydroélectriques et les usines de traitement de l’eau.
  • La plante nuit aux activités récréatives comme la navigation de plaisance, la natation et la pêche.
  • Elle menace la biodiversité et la santé humaine en créant un excellent habitat pour les vecteurs de maladie, comme les moustiques.

Comment identifier la jacinthe d’eau

  • Les feuilles flottent ou émergent et forment une rosette.
  • Les limbes sont vert vif, épais et vernissés, de forme ovale à ronde, attachés à un pétiole gonflé rempli d’un tissu spongieux.
  • Les racines sont fibreuses, violet foncé à noires, et pendent sous la rosette.
  • Les fleurs forment des grappes lâches de 4 à 15 fleurs portées par un épi qui s’élance au-dessus de la rosette, et sont composées de 6 pétales bleu-violet, dont l’un est plus foncé et porte une tache jaune.
  • Le fruit est une capsule qui contient de nombreuses graines.
  • Des stolons s’étendent à partir de la plante mère pour produire de nouvelles plantes.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier la jacinthe d’eau et à prévenir la propagation accidentelle de cette plante par l’intermédiaire de votre embarcation.
  • Ne plantez pas la jacinthe d’eau dans votre étang ou votre jardin d’eau. Les amateurs de jardin d’eau devraient utiliser des plantes indigènes ou non envahissantes seulement et sont encouragés à demander des plantes non envahissantes à la jardinerie.
  • Ne jetez jamais les plantes dont vous ne voulez plus dans un plan d’eau naturel. Retournez les plantes dont vous ne voulez plus à une jardinerie, faites-en don à une école ou à un ami, ou jetez-les à la poubelle.
  • Évitez les zones infestées ou ralentissez lorsque vous traversez des infestations de jacinthe d’eau; le sillage du bateau peut séparer les rejetons et leur permettre de se propager.
  • Inspectez toujours votre bateau et votre équipement de navigation de plaisance, et éliminez toutes les plantes, tous les animaux et toute la boue qui sont visibles avant de quitter le plan d’eau.
  • Rincez tout équipement récréatif avec de l’eau chaude (50 °C/122 °F) à haute pression (> 250 lb/po²) OU laissez-le sécher au soleil pendant au moins cinq jours
  • Si vous trouvez de la jacinthe d’eau ou d’autres espèces envahissantes dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance téléphonique sans frais sur les espèces envahissantes au numéro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2012). Jacinthe d’eau. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête de Wendy VanDyk Evans, Bugwood.org