Hydrocharide grenouillette

Accueil 9 Envahisseurs 9 Plantes aquatiques envahissantes 9 Hydrocharide grenouillette

Renseignements généraux

L’hydrocharide grenouillette est une plante aquatique envahissante originaire d’Europe et de certaines parties de l’Asie et de l’Afrique. En 1932, la plante a été amenée d’Europe à la Ferme expérimentale centrale, à Ottawa, en vue de son usage commercial possible à titre de plante ornementale. En 1939, on a découvert sa présence dans le canal Rideau. Depuis lors, elle s’est propagée à plusieurs rivières, au lac Ontario, au lac Érié et à d’autres eaux intérieures. L’hydrocharide grenouillette pousse rapidement et forme des tapis flottants denses. On la trouve dans les eaux lentes, comme les goulets abrités, les étangs, les rivières à cours lent et les fossés. Les grands peuplements d’hydrocharide grenouillette qui meurent à l’automne et se décomposent peuvent réduire la teneur de l’eau en oxygène, ce qui peut nuire à la vie aquatique. Les nouvelles plantes peuvent pousser à partir des fragments de tige, des graines et des bourgeons d’hiver, appelés turions, qui peuvent se propager vers de nouveaux plans d’eau par l’intermédiaire des bateaux et de la faune.

Aire de répartition

À l’extérieur de son aire de répartition naturelle, on trouve l’hydrocharide grenouillette dans le réseau hydrographique de la rivière Rideau et de la rivière des Outaouais, dans le fleuve Saint-Laurent, le lac Ontario, le lac Érié, les lacs Kawartha et d’autres lacs et rivières du centre-sud et du sud-ouest de l’Ontario. La plante a également été introduite dans certains États américains, notamment l’État de New York, le Vermont, le Michigan et l’État de Washington.

Répercussions de l’hydrocharide grenouillette

  • Cette plante Ă  croissance rapide forme d’épais tapis qui rĂ©duisent la biodiversitĂ© en Ă©vinçant les plantes indigènes et en empĂŞchant la lumière du soleil d’atteindre les plantes submergĂ©es.
  • Lorsqu’une grande colonie de la plante meurt et se dĂ©compose, elle peut extraire l’oxygène de l’eau, ce qui peut nuire aux communautĂ©s de poissons et aux autres formes de vie aquatique.
  • Les masses denses d’hydrocharide grenouillette peuvent gĂŞner les nageurs et les canotiers, prĂ©venir d’autres utilisations rĂ©crĂ©atives des voies navigables et obstruer les canaux de drainage et les cours d’eau.

Comment identifier l’hydrocharide grenouillette

  • La plante peut flotter librement ou s’enraciner sur 50 cm dans les eaux peu profondes.
  • Elle produit une fleur blanche solitaire qui peut atteindre 2 cm de large et qui est formĂ©e de 3 pĂ©tales ronds et d’un centre jaune.
  • Les feuilles mesurent entre 2,5 et 5 cm de large, environ la taille d’une pièce de 1 dollar canadien, et sont rondes ou en forme de cĹ“ur. Elles forment une rosette qui peut atteindre 6 cm de largeur.
  • Le dessous des feuilles est pourpre et la nervure mĂ©diane prĂ©sente un revĂŞtement spongieux qui permet aux feuilles de flotter sur l’eau.

L’hydrocharide grenouillette ressemble à d’autres plantes aquatiques indigènes, notamment la grenouillette spongieuse (Limnobium spongia), la brasénie de Schreber (Brasenia schreberi) et la nymphée odorante (Nymphaea odorata). Le dessous des feuilles de la grenouillette spongieuse est complètement recouvert d’une pellicule spongieuse. Les feuilles de la brasénie de Schreber ne forment pas de rosette, et les feuilles et les tiges submergées ont une pellicule visqueuse. Les feuilles de la nymphée odorante mature sont rondes et bien plus grandes, faisant entre 15 et 30 cm de largeur.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez Ă  identifier l’hydrocharide grenouillette et Ă  prĂ©venir la propagation accidentelle de cette plante par l’intermĂ©diaire de votre embarcation.
  • Évitez les zones infestĂ©es et ralentissez si vous vous dĂ©placez Ă  proximitĂ© d’infestations d’hydrocharide grenouillette. Le sillage du bateau peut dĂ©loger les plantes et leur permettre de se propager vers de nouveaux milieux.
  • Inspectez votre bateau, votre remorque et votre Ă©quipement après chaque utilisation. Éliminez toutes les plantes, tous les animaux et toute la boue avant de passer Ă  un autre plan d’eau.
  • Évitez de planter l’hydrocharide grenouillette dans votre aquarium ou votre jardin d’eau. Les amateurs d’aquariums et de jardin d’eau ne devraient utiliser que des plantes indigènes ou non envahissantes. Demandez les conseils de votre dĂ©taillant au sujet des plantes non envahissantes.
  • Ne jetez jamais les plantes ou les animaux familiers d’aquarium dont vous ne voulez plus dans la nature. Retournez les plantes dont vous ne voulez plus Ă  une jardinerie ou faites-en don Ă  une animalerie, ou jetez-les Ă  la poubelle.
  • Si vous trouvez de l’hydrocharide grenouillette ou d’autres espèces envahissantes dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance tĂ©lĂ©phonique sans frais sur les espèces envahissantes au numĂ©ro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Galerie

Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2021). Myriophylle en épi. Extrait du site : www.invadingspecies.com.
Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête d’Alison Fox, Université de la Floride, Bugwood.org 

Reporting Invasive Species | Ontario's Invading Species Awareness Program

Vous pensez avoir vu une espèce envahissante?

 

Signalez-la!

 

 

Ligne d’assistance téléphonique pour les espèces envahissantes

1-800-563-7711

EDDMapS Ontario

Available on the AppStore   Available on Google Play