Renseignements généraux

L’écrevisse américaine est une grosse écrevisse agressive originaire du bassin hydrographique de la rivière Ohio aux États-Unis.  L’espèce a probablement été introduite en Ontario par des pêcheurs à la ligne étrangers qui s’en sont débarrassé après s’en être servi comme appât. L’écrevisse américaine a peut-être aussi été introduite dans les lacs ou les rivières par des gens qui les avaient achetées comme animaux familiers, ou par l’intermédiaire du commerce d’espèces scientifiques. L’écrevisse américaine se trouve habituellement dans les lacs, les rivières, les étangs et les cours d’eau dont le fond argileux, limoneux ou graveleux contient des roches, des troncs submergés ou des débris sous lesquels l’écrevisse peut se dissimuler. Cette espèce consomme de grandes quantités de végétation aquatique, et sa nature agressive lui permet de se protéger contre la prédation des poissons indigènes. Les femelles peuvent transporter jusqu’à 200 œufs fécondés sous leur queue, ce qui permet à une seule femelle introduite dans un nouveau milieu d’engendrer une nouvelle population. À l’heure actuelle, il n’existe aucune façon pratique de supprimer L’écrevisse américaine en permanence une fois qu’elle s’est établie.

Aire de répartition

L’écrevisse américaine a été observée pour la première fois en Ontario au début des années 1960, dans la région des lacs Kawartha. On la trouve désormais dans presque tout le centre-sud et le sud-est de l’Ontario, y compris l’île Manitoulin, la rivière Magnetawan, le bassin des lacs Kawartha et celui de la rivière des Outaouais, ainsi que dans le nord-ouest de l’Ontario. À l’extérieur de son aire de répartition naturelle, à savoir le bassin hydrographique de la rivière Ohio, l’écrevisse américaine s’est également propagée dans le Midwest et dans le nord-est des États-Unis.

Répercussions de l’écrevisse américaine

La grande taille de l’écrevisse américaine, ses habitudes alimentaires agressives et sa propagation rapide ont eu des répercussions graves sur les espèces indigènes.

  • L’écrevisse américaine rivalise avec les écrevisses indigènes pour la nourriture et les ressources, causant souvent leur déclin ou leur disparition.
  • Cette espèce parvient mieux à éviter la prédation des poissons que les écrevisses indigènes, ce qui augmente la probabilité du déclin des espèces indigènes.
  • En consommant de larges quantités de végétation aquatique, elle réduit l’habitat de frai et d’alevinage des poissons indigènes.
  • L’écrevisse femelle peut transporter les œufs fécondés sous sa queue; cette caractéristique a permis à l’écrevisse à taches rouges de se propager rapidement.

Pour prévenir la propagation de l’écrevisse américaine, l’Ontario interdit le transport terrestre de toutes les espèces d’écrevisses, tant vivantes que mortes. On ne peut utiliser l’écrevisse comme appât que dans le plan d’eau dans lequel on l’a pêchée.

Comment identifier l’écrevisse américaine

  • L’écrevisse américaine est de grande taille; les adultes peuvent atteindre entre 7,5 et 13 cm depuis le rostre (la partie de la carapace en avant des yeux) jusqu’à la queue.
  • Des taches rouille sont visibles de chaque côté de la carapace.
  • Les pinces vont du gris-vert au brun-rouge et présentent des bandes noires près des extrémités.
  • Les pinces forment une ouverture ovale lorsqu’elles sont fermées.
  • Le rostre est lisse, rétréci et distinctement concave.

On peut confondre l’écrevisse américaine avec les espèces d’écrevisses indigènes vivant en Ontario, dont l’écrevisse à rostre caréné (O. propinquus) et l’écrevisse à pinces bleues (O. virilis), ainsi qu’avec une espèce introduite, l’écrevisse obscure (O. obscurus). Aucune de ces espèces n’a un rostre rétréci, des bandes noires sur les pinces et des taches rouille sur la carapace.

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier l’écrevisse américaine et à prévenir la propagation accidentelle de cette espèce envahissante.
  • Si vous souhaitez utiliser des écrevisses comme appâts, n’utilisez que celles que vous pêchez dans le même plan d’eau. Il est illégal de les transporter par voie terrestre. Vous ne pouvez jamais avoir en votre possession plus de 36 écrevisses vivantes.
  • Si vous avez des informations au sujet de l’importation, de la distribution ou de la vente illégales d’écrevisses à taches rouges, signalez-les immédiatement en appelant la ligne de signalement du MRNF au numéro sans frais 1-877-847-7667 à n’importe quel moment, ou prenez contact avec le bureau régional du ministère des Richesses naturelles et des Forêts pendant les heures normales d’ouverture. Vous pouvez également appeler Échec au crime sous le couvert de l’anonymat en composant le numéro 1-800-222-8477.
  • Si vous trouvez une écrevisse américaine ou d’autres espèces envahissantes dans la nature, veuillez appeler la Ligne d’assistance téléphonique sans frais sur les espèces envahissantes au numéro 1-800-563-7711, ou rendez-vous sur EDDMapS Ontario pour signaler une observation.

Galerie


Programme de sensibilisation aux espèces envahissantes de l’Ontario de la FCPO/du MRNFO. (2012). Écrevisse à taches rouges. Extrait du site : www.invadingspecies.com. Cette fiche d’information peut être reproduite à des fins non commerciales.

Photographie de l’en-tête de Doug Watkinson, Pêches et Océans Canada (MPO)